• Blog
  • Les prix des voitures d''occasion vont-ils baisser ou augmenter ? - Nos prédictions pour 2023

Les prix des voitures d'occasion vont-ils baisser ou augmenter ? - Nos prédictions pour 2023

Notre explication du marché de la voiture d'occasion en 2022 et nos prédictions sur son évolution en 2023. Découvrez ce que réserve le marché et si les voitures d'occasion deviendront plus ou moins chères.


Obtenez les informations les plus récentes et explorez notre analyse récemment publiée avec des informations mises à jour pour 2024.

Nous venons de publier : Nos prévisions pour le marché des voitures d'occasion en 2024 !

En raison de l'état du monde, tout le monde se demande si les voitures d'occasion vont bientôt devenir moins chères ou si leur prix va continuer à augmenter.

 

Une demande croissante, une pénurie de pièces, des problèmes de chaîne d'approvisionnement et une situation politique instable en Europe, voilà tous les défis que le marché automobile, tant neuf que d'occasion, a dû relever ces deux dernières années. Quel en a été l'impact ? Les prix des voitures d'occasion continuent-ils à augmenter ? Les voitures d'occasion deviendront-elles moins chères en 2023 ? Que réserve l'avenir au marché des voitures d'occasion ? Ce sont toutes les questions auxquelles nous allons nous intéresser dans cet article.

 

 

Comme pour toute analyse, nous devons comprendre le passé pour nous pencher sur ce que l'avenir peut apporter. C'est parti!

 


Comment les voitures d'occasion sont-elles devenues si chères ?
 

Partons du début de l'année 2022. L'année a commencé fort, avec des ventes de voitures d'occasion dépassant celles de l'année précédente sur de nombreux marchés européens comme l'Allemagne, l'Italie, la France, l'Espagne, l'Autriche, la Suisse et le Royaume-Uni.


Source

Le marché allemand a été confronté à une forte baisse du nombre des ventes tandis que les nouvelles réglementations en France ont gonflé les prix des voitures d'occasion. 

 

L'Italie a connu un tournant de croissance radical. Selon le spécialiste des données Marco Pasquetti, "au cours du mois de janvier 2022, une voiture d'occasion de 36 mois avec un kilométrage d'environ 60 000 km a été achetée à une moyenne de 49.7 % de son prix catalogue, soit une augmentation de 13,5 % par rapport à l'année précédente."

 

L'Espagne a connu une situation similaire, où une pénurie d'offre a directement résulté d'une hausse de la demande.

 

En raison de la pénurie de semi-conducteurs, de nombreuses voitures neuves sont proposées sans options supplémentaires, ce qui rend également une voiture d'occasion plus attrayante.

 

 

Au début de l'année, Autovista prévoyait que "les ventes de voitures d'occasion sur les cinq grands marchés européens pourraient revenir à des niveaux pré-pandémiques cette année". Les données pour janvier 2022 ne sont disponibles que pour l'Allemagne et l'Italie mais les taux de croissance en glissement annuel, respectivement de 5,6 % et 34,3 %, suggèrent que les deux marchés de la voiture d'occasion sont en passe de dépasser les niveaux pré-pandémiques en 2022."

 

La disponibilité limitée des voitures neuves et une crise financière imminente pour de nombreuses personnes ont marqué le tout début de l'année. Ceci, à son tour, a alimenté la demande et le désir de véhicules d'occasion.

Les choses ont commencé à bouger en mars pour l'industrie automobile et l'ensemble de la situation socio-économique et politique en Europe.

 

La guerre en Ukraine a entraîné des sanctions contre la Russie et les prix du carburant et du gaz ont immédiatement augmenté. Avec la flambée des prix du carburant, posséder une voiture, neuve ou d'occasion, devenait beaucoup plus cher. Le nickel et le palladium étant également en pénurie, la production de nouvelles voitures devenait de plus en plus difficile.

 

 

Durant le mois de mars, certaines grandes marques comme BMW et Volkswagen ont suspendu leur production.

 

 

CHANGEMENTS SUR LE MARCHÉ DES VOITURES D'USAGE 
 

À partir du mois de mai, le marché de la voiture d'occasion a connu une baisse des ventes, notamment en ce qui concerne les chiffres pour la France et l'Espagne.

 

L'inflation, l'incertitude politique et l'état général d'un monde (presque) post-pandémique s'entremêlent pour créer un statu quo dans l'industrie automobile. En termes simples, il n'y a pas assez de voitures. Les nouvelles voitures ne sont pas produites dans les mêmes quantités qu'avant la pandémie et avant la guerre en Ukraine, ce qui se reflète également sur le marché des voitures d'occasion.

 

Source

 

Cependant, durant cette période, la production chez BMW et Volkswagen a également repris et des sources alternatives de matières premières ont été trouvées.

 

 

D'autre part, l'inflation est en hausse - 7% pour l'UE et le Royaume-Uni - et affecte également l'industrie automobile.

 

 

Autovista rapporte que le "volume des ventes de voitures d'occasion a reculé dans les cinq grands marchés européens au premier semestre 2022" dont la France, l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne et le Royaume-Uni. La France et l'Allemagne connaissent les plus fortes baisses au cours de cette période. "Par rapport aux six premiers mois de 2021, le marché allemand des voitures d'occasion a diminué de 14,6 % au premier semestre 2022, avec 2,88 millions de ventes."

 

 

L'Espagne a connu une baisse similaire des ventes de voitures d'occasion de 4,5%, selon GANVAM, une association de concessionnaires automobiles.

 

Source

 

Selon la Society of Motor Manufacturers and Traders (SMMT), les ventes de voitures d'occasion ont diminué de 8,3% au cours du premier semestre 2022.

 

Source

Le marché français de l'occasion a connu une baisse de 12,4%, et on observe une baisse de 7,1% de Italie.

 

Quel est notre principal enseignement après avoir vu cette évolution des événements ? Alors que l'inflation, le coût de la vie et l'incertitude économique augmentent, il n'est pas étonnant que le marché de la voiture d'occasion connaisse un ralentissement de la demande.

 

Il y a un risque de voir le marché du véhicule d'occasion s'effondrer.

Cela nous amène au moment présent, au dernier trimestre de 2022 et à nos prédictions pour l'avenir du marché en 2023.
 

 

LES VOITURES D'USAGE DEVIENNENT PLUS ECONOMIQUES ?
 

À la base, le marché des voitures neuves est toujours aux prises avec le même problème qu'il connaît depuis longtemps : l'offre. Par ailleurs, les prix de l'électricité et du gaz s'envolent, si bien que les gens se concentrent davantage sur la réduction du coût de la vie. Cela se traduit par une réticence à dépenser trop, que ce soit pour des voitures neuves ou d'occasion.

Il n'y a pas d'autre solution.

Qu'est-ce que tout cela signifie pour les prix des véhicules d'occasion ? En bref, il semble que les prix aient déjà atteint leur maximum ou qu'ils vont commencer à se stabiliser. Le dernier rapport détaillé de septembre d'Autovista soutient cette théorie. 

 

Source

Décortiquons les points à retenir les plus intéressants de ce graphique. L'Autriche continue de se débattre avec une offre limitée, tandis que l'Allemagne "montre des signes de consolidation significative... C'est un autre signe que le pic a peut-être été atteint." (source)

 

Les marchés espagnol et suisse sont également aux prises avec une offre plus faible de voitures d'occasion, tandis que l'Italie enregistre une certaine croissance des valeurs résiduelles.

 

LE PRIX DES VOITURES D'USAGE VA-T-IL BAISSER EN 2023 ?

 

Le marché des voitures d'occasion a connu un pic au plus fort de la pandémie, atteignant un nombre sans précédent. Mais la pandémie a laissé des conséquences durables sur l'industrie automobile et le marché des voitures d'occasion se retrouve sous la pression de son propre succès. L'inévitable ralentissement nous amène à nous demander dans quelle direction il va se diriger. Que nous réserve l'avenir ?
 

 

La question des voitures neuves et de la baisse de l'offre devrait se poursuivre même en 2024. Comme nous l'avons vu, les voitures d'occasion sont profondément interconnectées avec les voitures neuves. Tout petit changement sur le marché des voitures neuves aura également un effet d'entraînement qui influencera la façon dont le marché des voitures d'occasion se comporte.

European Used Car Market : Size & ; Forecast with Impact Analysis of COVID-19 (2021-2025), une étude rédigée en 2021 prévoit que le "marché européen des voitures d'occasion devrait augmenter au cours des quatre prochaines années, c'est-à-dire 2021-2025 fortement (...) en raison de la hausse du revenu disponible, de l'augmentation de la population urbaine, de la hausse des ventes en ligne de voitures d'occasion, de la croissance de la population totale, des avantages croissants de la voiture d'occasion par rapport à la voiture neuve, etc. Pourtant, le marché est confronté à certains défis tels que le ralentissement économique, la difficulté de financement des voitures d'occasion, le manque de normalisation et l'inorganisation des réglementations, etc."

Si l'on ajoute la crise politique et l'inflation à la liste des défis ci-dessus, l'étude était pour l'essentiel dans le vrai, même si le pic et le plateau de prix sont arrivés plus tôt que prévu.

 

Mais ce n'est peut-être pas la fin d'un marché turbulent et mouvementé. Selon la propre analyse de Autovista, "La hausse des prix a peut-être ralenti dernièrement mais le marché n'a pas encore atteint son tournant".

 

Index des prix des voitures d'occasion par pays

Alors, où tout cela va-t-il nous mener en 2023 ? Que nous réserve le marché des voitures d'occasion ? En période de détresse politique, il est difficile de prévoir l'évolution des conflits ; actuellement, beaucoup dépend de la guerre en Ukraine. Nous savons en revanche que l'inflation est là pour rester (ou peut-être s'aggraver) et que les problèmes de chaîne d'approvisionnement se poursuivront en 2023.

 

"Une reprise est attendue en 2023 par rapport à 2022 sur les marchés des voitures neuves et d'occasion mais cela ne signifie pas que 2023 sera une année de rebond pour l'industrie automobile", indique Autovista dans son dernière analyse du marché.

 

 

Voilà donc les amis, un regard détaillé sur l'évolution des prix des voitures d'occasion au cours de l'année dernière et un bref regard sur 2023. Quel que soit le résultat, le commerce des voitures d'occasion sera toujours une activité durable et rentable pour les concessionnaires et les professionnels de l'automobile que notre plateforme eCarsTrade rassemble. 

 

Regardez nos dernières ventes aux enchères et attaquons ensemble 2023.
 

eCarsTrade propose des ventes aux enchères en ligne de véhicules d'occasion en provenance de France, de Belgique, du Luxembourg, des Pays-Bas et d'Allemagne, avec un historique d'entretien complet. Nous garantissons la qualité de nos véhicules et un processus d'achat rapide, simple et transparent avec des coûts de commission fixes. Nous travaillons avec des concessionnaires et des négociants de voitures d'occasion européens et internationaux. Nos gestionnaires dévoués sont toujours là pour vous aider à répondre à toutes vos questions!

Parcourir nos voitures

Continuer à lire

19 Jul 2024

15 Jul 2024

4 Jul 2024

29 Jun 2024

28 Jun 2024

27 Jun 2024


Chargement
Loading